Parlons un peu d’Iwate…

mainImgComme vous le savez, je vis à Iwate depuis maintenant 7 ans. Je me suis installée dans cette préfecture un peu par hasard (en fait, plus ou moins, comme vous avez pu le lire dans cet article précédent), sans vraiment avoir eu auparavant un quelconque coup de cœur pour cette préfecture japonaise. Mais à force d’y vivre, je m’y suis plu, au point d’en faire la publicité sur twitter, et je me suis dit qu’écrire un article sur cette préfecture méconnue du Japon ne serait pas de trop pour la faire connaitre.

map-touhokuAlors, Iwate, c’est où ? Eh bien, Iwate se trouve dans la partie nord de la principale île du Japon (appelée Honshu) et fait partie de la région du Tohoku, les autres préfectures en faisant partie étant Fukushima, Miyagi, Yamagata, Akita et Aomori. Comme vous le voyez sur la carte, c’est loin de la capitale Tokyo.

2Iwate est une grande préfecture rurale dont la capitale, Morioka, n’a que 300 000 habitants (à comparer avec les 1 million d’habitants de Sendai, la plus grande ville du Tohoku, et les 13-14 millions d’habitants de Tokyo). On y trouve donc principalement des paysages de campagne, et comme il s’agit d’une région très montagneuse, de nombreuses stations de ski et de onsen (sources chaudes). Iwate est aussi bordée par une très belle côte, qui a été ravagée par le tsunami en 2011 mais qui commence à reprendre du poil de la bête économiquement. Les paysages côtiers ont quant à eux retrouvé leur beauté d’antan, mélange de rivages rocheux abrupts et de mer bleue.

Cette préfecture possède une riche histoire à l’époque Heian (794-1185) avec la prépondérance de la famille Fujiwara sur le gouvernement impérial de l’époque. Une branche de cette famille, qui deviendra les « Fujiwara du Nord », s’attèle à développer une capitale (Hiraizumi) qu’ils veulent faire rivaliser avec Kyoto. Le clan Fujiwara du Nord est malheureusement détruit au bout d’une centaine d’années, mais il aura eu le temps en 3 générations de marquer durablement la culture locale.

sakuraIMG_4892C’est triste à dire, mais Iwate est assez mal aimée (comme beaucoup d’autres préfectures rurales, il faut le dire) des touristes, même Japonais. Le potentiel attractif de la préfecture s’est amélioré depuis la désignation de la ville de Hiraizumi comme patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2011, suite au tsunami qui a frappé la côte la même année. Malgré cela, nombre de touristes n’ont pas pris la peine d’inclure Iwate dans leur itinéraire de vacances pendant de nombreuses années après cet évènement. Les commerçants de Hiraizumi avec qui j’ai parlé m’ont dit qu’ils avaient de nombreux visiteurs étrangers avant 2011, puis pratiquement aucun, même jusqu’à maintenant.

Tono-Iwate

Iwate n’est pas Tokyo ou Kyoto, ça c’est certain. Mais elle a de nombreux charmes culturels et paysagers qui pourront sans aucun doute vous ravir si jamais vous poussiez votre voyage jusqu’ici. Et j’espère que mes prochains articles sur cette préfecture vous en persuaderont…

6 comments

  1. Comme le Tohoku est la seule région du Japon avec Hokkaido où le climat est plus supportable l’été, j’ai envie d’y retourner cette année. Pour l’instant on a juste fait un petit tour du côté de Matsushima donc on a encore l’embarras du choix :D. Je compte sur toi pour finir de me convaincre de choisir Iwate comme prochaine destination ^^

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s