Quoi de neuf ? Octobre 2016

chien

Les semaines passent… et se ressemblent. Les premières semaines ont été difficiles, et c’est ce qui les a rendues intéressantes. Mais maintenant, la routine s’est installée… et c’est d’un ennui abyssal.

 

Pourtant, on ne peut pas dire que le job d’enseignant soit routinier vu la diversité des tâches qui nous sont attribuées. Sans oublier que nous ne sommes pas assis à un bureau toute la journée contrairement à d’autres métiers (et j’ai besoin de bouger !). Nous avons de plus une large marge de manœuvre pour traiter les tâches que l’on souhaite, dans l’ordre qu’on souhaite (je viens de finir un rapport normalement à rendre pour avril, pour dire), donc c’est sans aucun doute un job qui m’est adapté. Mais voilà : je me suis habituée au travail, donc ce n’est plus aussi trippant qu’avant.

 

Je fais (plus ou moins bien) cours. Les élèves qui étudient ont de bonnes notes et font des progrès, même ceux qui sont arrivés avec des compétences en anglais proches du néant. Ceux qui ne veulent pas bosser n’ont forcément pas de bonnes notes et ne font pas de progrès, logique. Et tout ça, ce n’est pas comme si je pouvais avoir un quelconque contrôle dessus. Ca ne dépend pas de moi. Je leur colle au train pour les forcer à travailler régulièrement, mais je ne peux rien faire de plus. Donc il n’y a pas de défi à relever. On m’a confiée certains élèves à coacher après les cours pour leurs examens d’entrée à la fac. J’ai donné mon maximum, ça m’a occupée pendant un moment, mais maintenant il n’y a plus qu’à attendre les résultats. On m’a confié aussi un peu plus de travail administratif qui m’a distrait de mon ennui pendant quelques jours. Mon objectif était de faire zéro erreur comparé à la dernière fois où j’en avais fait. Là aussi, j’ai réussi le zéro erreur. Donc j’espère qu’on me donnera quelque chose de plus difficile la prochaine fois…

 

Je suis comme un joueur qui s’est habitué au jeu vidéo de base. Maintenant il me faut une extension pour relancer mon intérêt. Problème : l’extension tarde à venir. Il y en a bien une qui est prévue l’année prochaine : aka “Vous devenez professeur principal ! Saurez-vous gérer toute une classe, aussi bien concernant le seito shidou que le côté administratif ?” Je vais morfler avec cette extension-là, ça c’est sûr ! Je vais probablement tomber malade à cause du stress, pleurer et rager après moi le soir en rentrant, ne plus manger pendant 3j à cause de la réalisation de ma terrible incompétence, mais c’est justement ça qui est trippant ! Le fait de se retrouver devant un obstacle, de mettre en place un plan pour essayer de pouvoir surmonter cette épreuve, et y arriver, c’est ça qui me fait tripper ! Et si je n’y arrive pas, ben au moins ça me fera une bonne expérience de vie et rien ne sera perdu. Il n’y a pas de honte à échouer. Mais voilà, le problème, c’est que c’est dans plusieurs très très longs mois. Et d’ici-là, il faut que je trouve un truc trippant à faire. Je n’ai malheureusement pas encore trouvé quoi. Peut-être essayer de faire en sorte que plein d’élèves veuillent étudier le français. J’ai un séminaire qui est prévu pour une initiation au français. Mais là encore ça ne dépend pas de moi. Je veux dire : si la personne ne veut pas étudier le français, elle ne veut pas. Point barre. Pour étudier une langue, il faut de la motivation intrinsèque. Donc là encore, ce n’est pas aussi trippant qu’un défi qui repose entièrement sur mes épaules. Donc je cherche. Je vais bien trouver quelque chose…

 

Sinon, j’ai un peu avancé sur mon livre. J’aimerais proposer ce livre en ebook sur une boutique sur mon site. Il faut que je réfléchisse à tout ça. Au moins ça va m’occuper. Je voudrais en faire un livre utile pour les gens qui s’intéressent au Japon et, en même temps, je ne souhaite pas en faire un livre style recherche, écrit dans un langage tellement soporifique qu’on a juste le courage de lire un chapitre avant de laisser reposer le livre. Je voudrais écrire quelque chose qui se lit facilement sans se prendre la tête, qui soit drôle et intéressant, mais qui fournisse en même temps des informations utiles sur la société japonaise… Faut que je trouve la bonne formule pour arriver à ce but. Un nouveau challenge ! Ca au moins, c’est trippant !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s