Quelques nouvelles (2)

news1Une année sans toucher ce blog. Normal.

J’ai jamais autant bossé de ma vie, levée à 5h tous les jours pour bosser. Plus les cours que je donne, plus les conférences… Des semaines sans aucun jour de repos pour souffler. Le Japon, quoi.

Mais ça valait le coup, puisque j’ai pu valider plus de la moitié de ma licence de base et la quasi-totalité de ma licence spécialisée. Et ce n’est pas tout : le travail paye bien car j’ai reçu une bourse pour l’année prochaine, de 14 man (1000 euros) par mois. Vu que je vis normalement avec 700 euros par mois, je vais pouvoir mettre de côté pour payer la facture de mes cours à la fac au lieu de demander de l’aide à mes parents. Autant dire que je ne regrette pas une seule seconde tout le travail fourni cette année !

Je me suis parfaitement intégrée à la fac, aucun souci d’intégration non plus avec les autres étudiants, bien au contraire, profs vraiment sympathiques qui me laissent beaucoup de latitude en master pour déterminer moi-même ce dont j’ai besoin pour progresser… Une année parfaite.

Mes 2 senpai vont partir, et je vais avoir une kohai chinoise. J’étais sa tutrice pour la préparer aux examens d’entrée du Master, alors je suis contente qu’elle ait réussi.

Je vais faire mon stage en responsabilité cette année, pendant un mois. Boulot de 8h du mat à 6h du soir. Au moins. Dans certains collèges, les stagiaires doivent rester jusqu’à 11h du soir. Ce n’est pas du harcèlement moral, c’est juste que dans certains établissements réputés, les profs restent jusqu’à 11h du soir. Pour quoi faire ? Alors, ça… En France, on considère qu’une personne qui a besoin de rester aussi longtemps à son poste pour finir son travail est incompétente, au Japon ça montre qu’on est dévoué à son travail. Ca, je comprends toujours pas. Mais ça m’est arrivé d’avoir une réunion avec des enseignants du primaire qui a duré jusqu’à 8h30 le soir. Et quand on est repartis, ils étaient encore tous là, et pour longtemps. Probablement jusqu’à 11h.

Mes kohai de licence ont enfin intégré que je n’étais pas une étudiante en échange (ils ont beaucoup de mal à comprendre qu’un étranger puisse être un ”vrai” étudiant, qui passe les examens d’entrée et qui payent les cours comme eux). Ils étaient plutôt contents quand je leur ai dit que j’allais probablement être l’assistante l’année prochaine. De toute façon, ça sera moi ou ma kohai de Master si je suis trop occupée avec mes propres cours.

C’est tout pour l’instant !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s